• Chapitre 9

     

    Chapitre 9

     

     

     

     -Ho non ! Esprit des ténèbres, ne voyez vous pas la même chose que moi ?

     

    Les autres esprits se retournèrent et crièrent d’une voix pleine de rage :

     

    -Emilie Maly !

     

    Leurs yeux devenaient rouge aux lieux de noir et leurs bouches se mit à faire le sourire me plus terrifiant qu’Usha n’est jamais vu.

     

     La certaine Emilie Maly était bien évidement la reine Malya ! Clement aperçut la reine Malya accompagnée d’Usha. Il les regarda et se mit à courir vers elles.

     

    Le regard de Clement était triste et des larmes coulaient de ses yeux. Il serra Usha dans ses bras et lui dit en pleurant :

     

    -Ho ! Usha, pardonne-moi, mais la nymphe des ténèbres à dit vrai !

     

    Prise d’une immense émotion, Usha serra Clement dans ses bras et lui dit :

     

    -Comment pourrai-je t’en vouloir ? Tu m’aime, et moi…

     

    -Et toi ?! Et toi Usha ?

     

    Usha réfléchit. Elle s’aperçut que les esprits des ténèbres les regardaient, d’un regard méchant.

     

    L’un d’entre tenait un poignard immense et tranchant, sans doute le plus tranchant de la terre. D’un regard plein de soupçon et de méchanceté, cet esprit lui dit :

     

    -Clement, ne m’avais tu pas dis que tu avais tué Usha Maly ?

     

    Usha regarda Clement d’un regard interrogateur : Clement était censé la tuer ?

     

    Clement regarda l’esprit. Le regard du jeune garçon était triste et honteux, il baissa la tête.

     

    -Désolé Usha, mais je crois bien que ma dernière heure va arriver.

     

    Usha le regarda ; elle n’avait jamais ressentit une chose aussi douloureuse, une chose aussi émouvante : non, elle n’est jamais tombée amoureuse d’un garçon avant Clement.

     

    -Non ! Clement ! Reste là !

     

    L’esprit tenant le poignard dans sa main prit Clement par la main. Le garçon regarda Usha. Il lui dit :

     

    -Usha, je te regarde, sans doute pour la dernière fois. Je te souhaite de trouver la lumière blanche, mais promets moi une chose : n’aime jamais un autre que moi.

     

    Usha, m’aime tu, même si je vais me transformer en esprit des ténèbres et que tu ne me reconnaîtras plus. Usha, Usha Maly, peux tu me le promettre ?

     

    La pauvre Usha le regarda. Elle pleurait et se mit à lui dire :

     

    -Oui Clement. Je t’aime et je te le promets.

     

     

     

    Elle toucha la main de son bien aimé en se disant que c’était la dernière fois, elle pleurait, et lui aussi.

     

    Mais l’esprit des ténèbres prit Clement par le bras et l’entraina dans une immense cage. Usha regarda la reine Maly et lui dit :

     

    -Si le te plait, fais quelque chose !

     

     Le regard de la reine était noir et triste. Elle était émue et murmura à sa toute petite fille :

     

    -Je suis vraiment désolée, mais je ne peux rien faire.

     

    La cage dans laquelle Clement était enfermée se transforma en flammes. L’esprit des ténèbres travers ses flammes et lui planta le poignard d’un cou sec dans le cœur.

     

    Usha regarda ce spectacle horrible en pleurant et en criant. Tous les esprits se mirent à volaient autour de Clement en rigolant d’un air narquois :

     

    -Ha ! Ha ! Ha ! Ha !

     

    Usha ne voyait plus Clement, il était caché derrière les flammes.

     

    Tout à coup, les flammes disparurent et les esprits s’en allèrent. Usha courut en direction de Clement, qui était à genoux, mort, le poignard enfoncé dans le cœur.

     

    Elle courut vers lui, mais la reine Malya restait en arrière. Usha s’agenouia devant Clement, lui mit la main sur son épaule et lui dit en pleurant :

     

    - Clement, pourquoi ?

     

    D’un coup, Clement se transforma en cendre, sous le regard paniqué d’Usha. Les cendres s’élevèrent et se transformèrent en esprit des ténèbres.

     

    Cet esprit ne ressemblait pas du tout à Clement, il la fixait d’un air méchant  et rigolait. Mais elle savait très bien que Clement n’y était pour rien.

     

    Elle courut vers la reine Malya qui la serra dans ses bras. La vie d’Usha était fichue, elle n’avait plus aucune raisons de vivre…

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :